Quelles formations ?

assistant(e) familial(e)


Comment accéder à ce métier ?
L'exercice de la profession ne nécessite aucun diplôme. Par contre, l'assistant(e) familial(e) doit obtenir un agrément préalable obligatoire, délivré par le Conseil Général, et suivre une formation.

L'agrément est accordée pour une durée initiale de 5 ans et précise le nombre d'enfants que l'assistant(e) familial(e) peut accueillir.

Ensuite, l'assistant(e) familial(e) doit suivre une formation initiale organisée en deux temps :
- un stage préparatoire à l'accueil d'enfants de 60 heures dans les deux mois précédant l'accueil du premier enfant au titre de son premier contrat suivant son agrément.
- une formation adaptée aux besoins spécifiques des enfants accueillis de 240 heures (sur 18 à 24 mois). Une attestation de formation est délivrée par l'établissement de formation à l'assistant familial et à son employeur. La formation se décompose en trois domaines de formation : accueil et intégration de l'enfant ou de l'adolescent dans sa famille d'accueil, accompagnement éducatif de l'enfant ou de l'adolescent, communication professionnelle. Les assistants familiaux titulaires d'un diplôme d'auxiliaire de puériculture, d'éducateur de jeunes enfants, d'éducateur spécialisé ou de puéricultrice sont dispensés de cette formation.
Cette formation permet désormais d'accéder à un diplôme d'Etat d'assistant familial, de niveau V, qui peut également être obtenu par la voie de la validation des acquis de l'expérience (VAE). Son obtention n'est pas obligatoire pour exercer l'activité d'assistant(e) familial(e). L'attestation de formation délivrée en fin de formation est suffisante.
  • Sommaire