Apprendre le Forex : nos conseils avisés !

Le Forex qui est le diminutif pour foreign exchange, est un marché financier très spéculatif de devise où la monnaie d’un pays est échangée contre la devise d’un autre pays. Très diffèrent du marché boursier, la marché FX est décentralisé, c’est donc un marché de gré à gré qui échange les devises entre les intervenants sans intermédiaires. Ce marché est donc utilisé pour les opérations commerciales et internationales, ou simplement par les personnes qui souhaitent échanger leurs monnaies pour un voyage. En règle générale, le FX vous permettra en un temps record de réaliser des gains assez considérables, mais cela uniquement si vous avez un plan bien établi, et que vous êtes en mesure d’effectuer des analyses efficaces qui vous permettront de prendre les meilleures décisions d’investissement. C’est pour cela que nous venons aujourd’hui avec un article explicatif, qui vous apprendra un peu plus sur le Forex.

Le trading sur le Forex

C’est une opération de pure spéculation qui consiste à miser sur la variation du prix d’une telle ou telle devise. Au moment de hausse ou de baisse d’une certaine monnaie, le trader choisit de vendre ou d’acheter une devise par rapport à une autre devise (car dans ce marché, les devises sont cotées par paire) dans le but de gagner un maximum d’argent, et cela en guettant le moment propice pour acheter ou vendre.

Toutefois, il faut faire très attention avec le trading Forex, car ce sont des opérations très risquées et qui peuvent vous coûter très cher, il est donc important de maitriser au préalable quelques notions d’analyse économiques et financières qui vous permettront justement de maîtriser ces risques et de le réduire au maximum.

Les techniques d’analyse à adopter pour trader sur le Forex

L’étape la plus importante pour apprendre à trader sur le FX est le fait de savoir appliquer et interpréter les différentes techniques d’analyse, et plus particulièrement :

  • L’analyse fondamentale ;
  • L’analyse technique.

La première analyse consiste à étudier la santé économique d’un pays pour en déduire la valeur de sa monnaie, cette analyse se concentrera sur la politique monétaire du pays et sa conjoncture politique et géopolitique qui pourront affecter son économie. Mais aussi savoir décortiquer quelques données économiques tels que le chômage, l’inflation, le PIB, etc. Et plus ces données seront fiables, plus la valeur de la monnaie étudiée se verra augmenter sur le marché des devises.

La deuxième analyse est l’analyse technique, celle-ci se charge de passer au peigne fin toutes les données numériques de la monnaie étudiée, et passe en revue les prix et les graphiques de la devise. Contrairement à la première analyse, celle-ci ne prend pas en considération les évènements économiques qui pourront affecter la valeur de la devise, mais plutôt les outils statistiques et mathématiques qui étudieront le comportement des prix, pour ensuite, en déduire les probabilités de hausse ou de baisse.

Les erreurs à éviter sur le Forex

S’agissant des inconvenants, qui ne sont pas si nombreux que ça. Ce qu’il faut garder en esprit c’est que le trading sur le FX peut vous coûter tout votre capital, et que le risque à craindre le plus est l’abus de l’effet de levier. Donc, avant de se lancer dans le trading, il faut prendre en compte plusieurs facteurs.

Un bon trader doit savoir maîtriser tous les engouements de ce marché et le fonctionnement du Forex, mais aussi connaitre la psychologie du trading. Il doit donc apprendre le Forex ainsi que le trading et se former convenablement pour pouvoir agir au mieux et en toutes circonstances.

La notion de paire de devises

Sur le marché FX, l’analyse des « paires devises » est très importante parce que tout simplement, c’est l’objet même de ce marché, et pour les débutants, il faut savoir qu’il existe trois groupes de paires :

  • Les paires majeures ;
  • Les paires croisées ;
  • Les paires exotiques.

La première catégorie contient toujours le dollar américain, on peut citer par exemple : Euro-Dollar Américain, Dollar Américain-Franc Suisse, etc.

La deuxième catégorie qu’on peut appeler également les cours croisés, est celle qui ne contient pas de dollars américain mais plutôt d’autres devises qui sont majeures comme l’Euro-Livre Stirling, le Dollar Australien-Dollar Canadien, etc.

Pour la troisième catégorie, nous pouvons la considérer comme des paires mixtes car elle contient une devise majeur et une autre mineur, par exemple : Dollar américain – Forint hongrois, Dollar américain – Rouble russe, etc.

Partagez votre avis