Comment apprendre plus facilement et vite ?

L’apprentissage est un domaine qui recèle de mystères et d’interrogations. Diverses techniques permettent d’améliorer sa capacité d’apprendre. La concentration est un élément clé pour optimiser la phase d’apprentissage et mémoriser plus aisément. A travers cet article, découvrez quelques conseils et techniques incontournables pour apprendre vite et bien.

Pourquoi devons-nous apprendre ?

On dit souvent que les enfants apprennent plus rapidement que les adultes, car leur cerveau absorbe les informations comme une éponge. Ce n’est sans doute pas un prétexte pour arrêter d’apprendre de nouveaux savoirs à l’âge adulte. Aujourd’hui, que ce soit dans le monde du travail ou dans le cadre des études, nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à devoir élargir nos connaissances. Être en mesure d’apprendre tout au long d’une vie est de loin une qualité à ne pas sous-estimer.

Le monde du travail nous demande souvent d’apprendre

Le monde du travail requiert en permanence de nouvelles connaissances. Il faut donc toujours être ouvert d’esprit en permanence pour apprendre et être en mesure de répondre aux besoins d’une entreprise ou d’une société. Être capable d’apprendre permet d’être autonome et d’assumer pleinement ses responsabilités. Savoir être à jour dans ses connaissances passe inévitablement par l’apprentissage.

De nombreuses méthodes relatives à ce sujet permettent d’optimiser et de développer ses fonctions cognitives. Si différentes méthodes d’apprentissage existent aujourd’hui, le premier critère pour y parvenir est de définir ses points faibles et ses faiblesses.

Quelques conseils pour se mettre en conditions d’apprentissage

Comme énoncé précédemment, définir ses points faibles et ses faiblesses permettent de développer ses capacités d’apprentissage. Pour les déterminer, posez-vous quelques questions :

  • Suis-je motivé(e) ?
  • Ai-je confiance en mes capacités ?
  • Suis-je stressé(e) ? Ou perturbable ?
  • L’environnement dans lequel je travaille est-il propice à l’apprentissage ?
  • Quels sont les critères indispensables pour bien apprendre ?
  • Ma conscience, est-elle pleinement mobilisée ?

Ces conseils sont tout aussi valables dans la vie des édifiants que pour les professionnels. En règle générale, les difficultés d’apprentissage sont liées à des problèmes de concentration et de mémoire pouvant être notamment causés par le stress. A l’inverse, il est important de mettre en lumière ses qualités et de s’en servir. L’envie d’apprendre, mais aussi la patience, en passant par la capacité de s’organiser, sont des qualités à exploiter pour apprendre plus vite.

La capacité à tenir les choses, qui est propre à chacun, est également essentielle dans le process de l’apprentissage. Entraîner sa mémoire en amont est donc un exercice, qui peut s’avérer bénéfique pour acquérir de nouveaux savoirs. Une fois, l’état des lieux dressé sur vos forces et faiblesses, découvrez quelques astuces pour mémoriser plus vite de nouvelles informations.

Comment apprendre vite de nouvelles informations ?

Retrouvez les techniques de Sébastien Martinez, premier au classement mondial de la mémoire. Cette liste de conseils sont bénéfiques pour les étudiants, ou pour les personnes souhaitant revoir leur méthode d’apprentissage. Sans ambitionner de concurrencer ce champion, voici quelques réflexes à adopter pour mieux retenir les infirmations, comme celles notamment d’un cours.

D’après des chercheurs, la capacité de concentration oscille entre 20 et 40 minutes. Faire des « micro-pauses » est donc essentiel lors des sessions de travail. Il est vivement conseillé de faire des pauses de 2 à 5 minutes entre chaque session d’apprentissage. S’accorder des moments de détente contribue notamment à un meilleur apprentissage. En dehors des sessions d’apprentissage, il est donc essentiel de se distraire.

Relire les nouvelles informations acquises avant le coucher peut s’avérer être efficace pour mieux les retenir. L’environnement dans lequel l’apprentissage se fait est aussi un autre facteur à ne pas sous-estimer. Une ambiance studieuse dans une pièce lumineuse permet d’améliorer les conditions d’apprentissage. Varier les endroits est également une autre technique pour mieux apprendre. Dans le cadre de l’apprentissage scolaire, un lieu par matière est conseillé. Vous serez ainsi en mesure de vous souvenir dans quels lieux vous appris telle ou telle chose.

Plusieurs techniques pour apprendre vite et bien

Faire des fiches à partir du sommaire d’un chapitre peut également être une bonne méthode. Une fiche personnalisée permet de mettre sur papier les choses apprises avec ses propres mots, et non avec les mots dictés par le professeur. Ce type de méthode privilégie les esquisses qui viennent agrémenter le contenu des fiches et apporter plus de sens. Les éléments graphiques ressortent généralement plus que les écrits.

Une fois la fiche prête, les relectures multiples d’affilées n’ont pas vraiment d’impact sur la mémoire. Réciter les informations à voix haute et à intervalle régulier devant des personnes ou des camarades de classes. Cette manière de réviser est une meilleure technique d’apprentissage.
Pour vous aider davantage, voici une méthode personnelle de Sébastien Martinez :

  • Un nouveau mot est à retenir. Par exemple, le mot “baya”, qui signifie “frère” en hindi, est à retenir. Il faut se demander à quoi le mot baya vous fait penser. Ensuite, il suffit de visualiser une situation précise qui rassemble les deux éléments. Dans le cas, où baya, évoquait pour vous le mot « bailler », et que vous avez un frère, cette image vous reviendra à l’esprit lorsque vous lirez ou entendrez le mot « baya ». Les exemples sont infinis et peuvent être très utiles pour retenir de nouvelles informations.

Partagez votre avis