Emploi : les métiers du paysage en demande

Travailler en plein air et s’affranchir du stress des responsabilités, c’est possible. Qu’on soit étudiant ou en reconversion professionnelle, les métiers du paysage attirent de plus en plus de français. 

Les métiers du paysage 

Les métiers en extérieur et en particulier en relation avec la nature et le paysage sont appréciés par de plus en plus de français en recherche d’emploi. Le travail du paysage ne se résume pas à la pousse des plantes. En dehors du jardinier professionnel, il existe de nombreux métiers visant à modeler les extérieurs et la nature. Tout autant manuel, l’emploi de paysagiste, offre par exemple de multiples challenges, puisque ce professionnel est responsable des aménagements décidés par un client ou même un architecte. Le travail est différent à chaque projet et le paysagiste décide de la manière dont il va effectuer son travail. En cela, il est relativement indépendant lorsqu’il effectue son travail. L’élagueur est aussi un métier connu des amoureux de la nature. Si l’on aime les arbres et que l’on a pas peur de grimper en hauteur, le métier d’élagueur est idéal. Cela ne se résume pas à la taille d’une plante ou d’un arbre sans plus de connaissances. L’élagueur connait par cœur les différentes essences d’arbres et sait comment grimper sur les arbres en toute sécurité. 

Pour ceux qui préfèrent voir les arbres depuis le sol, le métier de pépiniériste est plus adéquat. Le pépiniériste est en charge des différentes étapes de la vie d’une plante. De la bouture à la pousse en passant par le rempotage. Le pépiniériste accompagne ses plantes jusqu’à ce qu’elles soient parfaites pour être revendues en jardinerie par exemple. 

Les postes à responsabilités

Il est tout à fait possible de travailler en extérieur et avec les plantes, tout en étant dans un poste à responsabilité. C’est ce que l’on nomme les maitres d’œuvres. Ils sont en charge de la réalisation d’un espace vert. C’est par exemple le cas du chef de chantier, il travaille généralement en binôme avec le conducteur de travaux et mène plusieurs tâches. Il dirige les ouvriers et suit l’avancée des travaux et les éventuels problèmes à résoudre. Comme son nom l’indique, il dirige le chantier et fait en sorte qu’il soit mené à son terme dans les meilleures conditions. Il dirige les troupes, mais peut aussi effectuer des travaux manuels sur son chantier. 

Son binôme, le conducteur de travaux, s’occupe de la partie administrative depuis le début du chantier jusqu’à sa réception. Il organise les divers aménagements d’espaces verts et planifie les travaux dans l’ensemble. L’architecte paysagiste, qui peut aussi être conducteur de travaux, est lui, à l’origine du processus de création des aménagements d’espaces verts. Tout comme un architecte d’intérieur, il définit les besoins d’un chantier, conçois les plans et propose des solutions à son client, qu’il soit un particulier, une entreprise ou une même une institution comme une mairie. 

Les métiers du paysage sont variés et il y en a pour tous les goûts. Pour ceux que cela intéresse, il faut d’abord se renseigner sur les formations possibles, en école ou en formation continue afin de savoir vers quelles branches se tourner.  

Partagez votre avis