Je ne sais pas quoi faire comme métier

« Quel métier est fait pour moi ? », « Quelles études vont me plaire ? », « Où est-ce que j’ai envie d’être dans 10 ans ? »… Ces questions apparaissent pendant les années collège ou lycée. Durant cette période, on nous demande de commencer à faire des choix. Quelles filières nous intéressent et quels sont les potentiels métiers que nous souhaitons viser ? À l’âge adulte, ces questions peuvent revenir. Une reconversion professionnelle peut parfois être indispensable. Comment choisir un métier ? Comment choisir de se diriger vers tel ou tel domaine ? Notre article va vous aider à utiliser tous les outils mis à votre disposition pour vous aider dans votre quête.

Déterminer vos motivations pour trouver un panel de métiers pouvant vous plaire

Dans le monde du travail, les salariés vous répondrons souvent que le plus important dans leur métier, c’est la motivation qu’ils ressentent. Imaginez ne pas être motivé tous les matins. Ressentir un manque de motivation quotidiennement est très mauvais pour la santé mentale d’une personne et cela peut avoir un impact sur la santé physique.

Lister tout ce qui nous motive peut donc permettre d’entrevoir quels domaines d’activités ou quels types de métiers peuvent vous correspondre. Pour ça, il faut apprendre à vous écouter et à faire attention à votre fonctionnement. Munissez-vous d’une feuille et d’un crayon et listez vos envies et vos motivations. Vous pouvez absolument tout écrire : j’aime voyager, j’aime caresser les chats, je suis toujours motivée pour me balader… Ces indications vont vous permettre de voir si vous êtes plutôt fait pour un métier avec du contact humain, un métier de bureau, un métier où vous devez vous déplacer, un métier manuel…

Vous pouvez aussi fermer les yeux et imaginer votre avenir. Sans parler travail, imaginez seulement où vous souhaitez être, dans quelle ville, ce que vous avez envie de vivre au quotidien, si vous êtes seul ou toujours accompagné… Pendant cet exercice, il est important de se mettre aucune barrière. Vous pouvez tout imaginer. Vous pouvez vous imaginer en tant que chef d’une grosse entreprise au Japon, ou bien libraire dans un village en pleine montagne. Cette vie que vous allez vous imaginer ne sera peut-être pas totalement réalisable, mais vous allez pouvoir piocher quelques éléments et faire en sorte qu’eux deviennent réalité.

Connaître vos forces et vos faiblesses pour choisir un domaine d’activités

Il est important d’aimer ce que l’on fait au quotidien. La plupart des métiers vont occuper environ 35 h dans votre semaine. C’est énorme, il faut donc que vous soyez à l’aise et heureux avec vos missions principales. Dans chaque métier, il y a des missions moins plaisantes que d’autres, mais il est important que ces tâches ne soient pas le cœur de votre métier. Si c’est le cas, vous ne serez jamais épanoui.

L’objectif de cette étape est donc de visualiser dans quels domaines vous êtes doués ou vous excellez, dans quels domaines vous êtes moins à l’aise et dans quels domaines vous n’êtes pas du tout à l’aise.

Depuis toujours, vous aimez bricoler, construire et détruire, les métiers manuels sont sûrement adapté à votre personnalité. Si vous êtes plutôt rêveur et toujours la tête dans vos livres, il peut être intéressant de vous tourner vers des métiers créatifs.

Il est important de connaître ses forces. Il est tout aussi important de connaître ses faiblesses. Si vous êtes une personne maladroite ou bien une personne hyperactive, certains métiers ne seront pas du tout adaptés. On ne demande pas à une personne ne sachant pas utiliser ses mains de faire de la peinture sur de la porcelaine ou bien à une personne devant se dépenser énormément pendant une journée de rester assise pendant 8 heures.

Parfois, procéder par élimination peut vous permettre d’affiner vos recherches. Le meilleur conseil que l’on peut vous donner est de toujours tenir compte de votre personnalité. En particulier pour le choix de vos études. Si vous êtes une personne autonome, l’université peut vous correspondre. Mais si vous avez du mal à vous motiver seul et à travailler de votre côté, les BTS et les IUT sont peut-être de meilleures options. Surtout, ne vous bloquez pas en vous disant que des études universitaires ne sont pas faites pour vous, car vous n’êtes pas un très bon élève ou bien que vous devez oublier votre projet de devenir développeur web, car vous êtes une femme dans un monde d’homme. Ne vous laissez pas influencer par le monde extérieur, c’est à vous et seulement à vous de décider de votre avenir.

Une aide extérieure peut vous aiguiller pour trouver votre voie

Parfois écouter les autres peut tout de même être utile. Vous pouvez vous aider de votre famille et de vos amis pour trouver votre voie. Ils vous connaissent et peuvent vous indiquer certaines de vos forces et de vos faiblesses.

Des membres de votre famille peuvent aussi être des exemples pour vous. Vous ressemblez peut-être fortement à un de vos cousins, son parcours peut alors vous inspirer. Si vous n’avez pas de modèle dans votre famille, une personne extérieure ou bien une personne connue peut susciter chez vous un engouement en visualisant son parcours.

Faire appel à une personne tierce peut vous débloquer dans votre situation. Vous pouvez vous rapprocher d’association, d’université ou bien de professionnels proposant leurs services pour vous aider à trouver votre voie ou à trouver une nouvelle voie. Ils vont vous poser des questions permettant de mieux vous connaître et de mieux vous comprendre. Ces personnes vont alors vous proposer une liste de métiers ou de domaines auxquels vous n’avez peut-être jamais pensé.

Partagez votre avis