Kinésithérapeute : études, métier, salaire

Kinésithérapeute : études, métier, salaire
Table des matières

Lorsque l’on se demande quelle orientation on peut prendre, quand on est lycéen, ou bien quelle reconversion on pourrait faire, quand on est déjà sur le marché de l’emploi, mais que l’on se trouve dans une impasse et que l’on aimerait prendre une nouvelle voie, on peut se tourner vers le domaine de la santé. Pourquoi ? Parce qu’il présente de nombreuses opportunités. Les métiers sont très variés et certains sont plus valorisants que d’autres. Parmi eux, il y a des emplois de kinésithérapeute. Cela présente un intérêt particulier, du fait que l’on peut avoir affaire à des problématiques très diverses, qui permettent de pouvoir vivre chaque jour ou presque des situations différentes, dues aux soins que l’on prodigue à ses patients. Cela étant, il convient de savoir à la fois comment on peut devenir kinésithérapeute, c’est-à-dire comment se former aux compétences nécessaires, mais aussi combien est-ce que cela peut rapporter, financièrement parlant.

Devenir kinésithérapeute : quelles études entreprendre ?

Lorsque l’on découvre tout ce qu’un kinésithérapeute peut apporter de bien-être à une personne qui souffre, cela peut donner envie de se tourner vers cette profession. Le kinésithérapeute est sollicité dans de très nombreux cas d’accidents ou de besoin de rééducation musculaire, qui fait de cette profession un métier très varié. C’est aussi pour cela que de nombreux étudiants ayant le désir profond de rendre service aux autres choisissent cette spécialité plus qu’une autre.

Devenir kinésithérapeute : quelles études entreprendre ?

Pour devenir kinésithérapeute, il faut obtenir le diplôme d’État de masseur kinésithérapeute. Cinq ans d’études, cela peut paraître long, mais c’est un minimum, quand on sait tout ce que l’on va acquérir au cours de ces années d’apprentissage. Les différentes manières de masser et les diverses options que représente la gymnastique médicale sont en effet des savoir-faire qui requièrent de connaître parfaitement le fonctionnement de chaque muscle, et de savoir le manipuler ou bien le faire travailler pour qu’il retrouve toute sa dextérité et ses capacités, au terme d’un programme bien défini et personnalisé. Pour devenir kinésithérapeute, il est important de choisir une université qui ait signé une convention avec l’Institut de formation en masso-kinésithérapie (FMK) et si c’est le cas, on peut opter pour :

  • une licence 1 STAPS
  • une licence 1 biologie
  • une licence LAS, c’est-à-dire disposant d’une option appelée Accès Santé
  • un parcours d’accès spécifique santé (PASS)

En quoi consiste le métier de kiné ?

Choisir le métier de kinésithérapeute, c’est s’orienter vers un secteur qui recrute. Il faut savoir qu’il existe plus de 80000 personnes qui, en France, exercent aujourd’hui le métier de kinésithérapeute. Si cela semble très important, il faut tout de même savoir qu’il y a de nombreux postes à pourvoir, que ce soit dans les hôpitaux, les cliniques ou encore les établissements thermaux, sachant que 80 % des kinésithérapeutes ont, en France, opté pour le statut de profession libérale.

Le métier de kinésithérapeute – ou masseur-kinésithérapeute – se consacre aux traitements des troubles de la motricité et du mouvement, ainsi que des altérations ou des déficiences pour ce qui concerne les capacités fonctionnelles. Il doit donc d’abord prendre en considération les besoins spécifiques du patient qui fait appel à ses services, chacun ne souffrant pas des mêmes problèmes. Il faut en effet qu’il puisse évaluer quels sont les membres, les tissus ou les muscles qui nécessitent un travail particulier, pour ensuite envisager quels soins neuromusculaires, compensateurs ou correctifs, il doit mettre en place.

En quoi consiste le métier de kiné ?

Quel salaire pour un tel emploi ?

La question de la rémunération se pose nécessairement, quand on choisit une orientation professionnelle particulière. Pour ce qui est du masseur-kinésithérapeute, cela dépend avant tout de son statut : fonctionnaire de santé ou bien profession libérale. Pour ce qui est du métier de masseur-kinésithérapeute exercé dans le milieu hospitalier, on peut estimer à 1 707,21€ bruts mensuels le salaire pour un temps complet, en fonction de l’indice actuel de la fonction publique. Bien entendu, cela peut varier et ce chiffre ne représente qu’un indice. Pour ce qui concerne un masseur-kinésithérapeute exerçant en libéral, la rémunération peut être bien plus élevée, sachant qu’il doit payer des charges spécifiques à son statut. On peut donc estimer, pouvoir être rémunéré dans une fourchette comprise entre 2600 et 3200 euros, cela dépendant aussi de la commune dans laquelle on exerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles relatifs

Quels secteurs de métiers recrutent le plus ?

Quels secteurs de métiers recrutent le plus ?

En France, le taux de chômage avoisine les 7.5 %. Il est donc intéressant pour un demandeur d’emploi ou une personne en reconversion professionnelle de connaître quel secteur…

comment postuler dans une école privée ?

Comment postuler dans une école privée ?

L’enseignement supérieur comme général est scindé en deux types. On a l’enseignement privé et celui public. Autorisé par le ministère de l’Éducation nationale, l’enseignement peut